Quatre ans après le Valencia, un autre club haïtien disputera la Concacaf Champions League. Le Don Bosco de Pétion-Ville s’est adjugé ce droit en battant dimanche Arnett Garden de la Jamaïque 2-0 en match de classement d’une compétition caribéenne remportée par Central FC de Trinidad.

2-0 au coup de sifflet final en faveur du Don Bosco. Les Jamaïcains d’Arnett Garden n’auront que leurs yeux pour pleurer leur absence de la phase Concacaf de la compétition cette année. Don Bosco représentera Haïti à la Concacaf Champions League 2016.

Dans le cœur du maigre public ayant fait le déplacement au stade Sylvio Cator, même la finale caribéenne mettant aux prises W Connection et Central FC (0-3) est reléguée au second plan. Ça fait quatre ans en effet depuis qu’un club haïtien n’est à pareille phase.

Vendredi, les Pétion-Villois ont raté l’occasion de se qualifier directement pour la Concacaf Champions League après un nul 1-1 face à Central FC et les tirs aux buts 4-2. Après cette déconvenue, les « méchant méchant » se trouvaient dans l’obligation de s’imposer dimanche. Au stade Sylvio Cator, en dépit du fait qu’il y avait congé, le public a tout simplement choisi de bouder l’évènement. Sous l’arbitrage du Guyanais Sherwin Moore, les hommes de l’entraîneur Natoux Chrysostome entament la rencontre avec sérieux et prudence. Imposant leur rythme, ils ne se sont fait piéger qu’une fois en première période sur un tir de Dicoy Williams qui, anticipant l’éloignement de Ronald Elusma de sa cage, a tenté de le lober d’environ 35 mètres (20e). Mais son ballon est passé largement au-dessus. 7 minutes plus tard, le Don Bosco lui répond et sur une belle action collective, Venel Saint-Ford ajuste le montant droit du portier jamaïcain d’une excellente frappe du gauche. Le Portier n’a même pas eu le temps de réagir que le ballon était dans ses filets. C’est l’ouverture du score (27e) et le Don Bosco mène 1-0. Ce sera le score à la pause.

En seconde période, l’entraîneur jamaïcain (Jérôme Waite) fait entrer Vishinul Harris à la place de Andrew Phang dans l’objectif sans doute d’obtenir le tournant du match. Et si ses poulains harcèlent le Don Bosco, Peterson Desrivières, Canes Jean-Charles, Massigno Joseph et Samuel Mardochée Pompée font un bon travail en défense. Ricardo Adé promu récupérateur est présent. Et les Petion-Villois gèrent la situation. Posément, ils laissent passer l’orage jusqu’à l’heure de jeu. A partir de cette période, ils recommencèrent à répliquer. Jeu fluide, passes précises, dribbles réussis, ils répondent du tac au tac aux Jamaïcains et se font plus dangereux. A 20 minutes de la fin, Adé Ricardo récupère un ballon, à 30 mètres de ses buts, il effectue une longue relance en direction de Desrivières. Ce dernier corrige la trajectoire de son ballon, efface son adversaire et lève la tête pour regarder qui servir. Son centre du pied gauche est un caviar que Folson Philemond déguste avec appétit en le transformant en but du pied droit. Les Jamaïcains sont K.O. Le Don Bosco ne se contentera plus qu’à gérer son avance et sa qualification.

A noter que Central FC s’est imposé en finale 3-0 (1-0) aux dépens d’un W Connection qui n’a jamais pu se connecter tout au cours de cette finale.

Palmarès Caribéen 2016

Champion caribéen des Clubs : Central FC
Finaliste : W Connection
3e : Don Bosco de Pétion-Ville (HAITI)
Central FC, W Connection et Don Bosco sont qualifiés pour la Concacaf Champions League

Le Nouvelliste

Leave a comment