En concentration au Centre Sport pour l’Espoir depuis le 23 janvier, le DBPV, placé sur deux tableaux (Championnat national de D1 et CFU Championship 2017), s’apprête à mettre un terme à sa préparation de pré-saison, en multipliant les tests matchs. Certains cadres ont abandonné le navire du DBPV. Pour les remplacer, de nouvelles têtes, pas des moindres, vont grossir l’effectif du DBPV. Aux dires de son entraîneur, James Morisset, l’équipe, qui ne cesse de se sacrifier à l’entraînement, sera fin prête pour relever les nouveaux défis qui l’attendent pour cette nouvelle saison.

Le 31 janvier dernier, le DBPV, fondé en 1963, a célébré ses 54 ans d’existence. Auréolé de deux titres de champions dans la compétition reine du pays (2003 et 2014), l’équipe dite « Mechan Mechan » projette de se qualifier, comme l’an dernier, afin de disputer la phase finale de la Ligue des Champions de la Concacaf 2017-2018, et de renouer avec son glorieux passé dans le championnat national de D1. Pour matérialiser ce rêve, les dirigeants, motivés à l’image du président du club Pierre Ford Jean-Baptiste, ont mis le paquet.

En effet, sur le marché du transfert, le DBPV s’est montré très actif. Au contraire du FC Cibao, son principal adversaire dans la CFU Championship 2017, le DBPV, qui a déjà disputé plusieurs tests matchs au Cap-haitien contre respectivement (Real Hope: 0-0, ASC: 2-0 et FICA: 2-0), n’ira pas en terre voisine pour affronter le Pantoja en match amical.

Arrivées :

Beaucoup de nouvelles têtes au sein de l’équipe du DBPV. S’exprimant à ce sujet, l’entraîneur des jaune et noir dit : « Comme ce fut le cas l’an dernier, le DBPV, pour cette nouvelle saison, est placé sur deux tableaux. Pour que l’équipe reste compétitive, on doit avoir obligatoirement un effectif riche et plein de joueurs de talents. » Ainsi, le DBPV, selon James Morisset, s’est engagé avec les joueurs suivants : Géraldy Joseph, Sam Colson Pierre (il jouait au sein du FC Cibao l’an dernier), Renaldo Gustave, Richardson Pierre, Guemsly Junior Joseph, Kens Germain et Waldo Vernet.

Par ailleurs, il a précisé que les discussions vont bon train pour que le DBPV ait les services des joueurs suivants, membres de l’équipe nationale U-20 : Odilon Jérôme, Wendy Saint-Félix, Stevenson Guillaume, Frantz Piton et Mich-Naïder Chéry, à défaut de l’attaquant portugais qui a décidé de faire l’impasse sur le DBPV. Ce dernier, aux dires de la secrétaire générale du club, attend cette semaine l’arrivée d’un défenseur uruguayen.

Départs :

Quatre titulaires, à part entière, abandonnent le navire de l’équipe. Il s’agit successivement de : Ricardo Adé qui s’en va au Chili, le capitaine Canès Jean-Charles qui s’est exilé en République dominicaine au même titre que Junior Delva, dit Adriano, et le buteur maison de l’équipe : Dumy Fédé. À propos de ce dernier, James Morisset déclare : « On ne sait pas où il va. On a essayé en vain de le joindre par téléphone. Devant ce fait accompli, on a fait appel à d’autres attaquants pour le remplacer », a clairement expliqué le coach du DBPV.

Tournée en République voisine annulée

Côté pelouse, Le DBPV a déjà disputé trois tests matchs. En effet, contre l’équipe nationale U-20, le DBPV s’est incliné 0-1 avant de corriger l’AS Boral (D2). Mercredi, au stade Sylvio Cator, face à Real Hope (D1), les protégés de James Morisset ont mordu la poussière devant ceux de Sonche Pierre sur la plus petite des marges. L’unique but de la partie a été inscrit dans les arrêts de jeu.

En ce qui concerne la tournée en République dominicaine, la secrétaire générale a fait savoir : « Il n’est pas possible de laisser Haïti, le 24 février, en vue de jouer contre Pantoja, pour y retourner le 26 ou 27 du même mois alors que l’édition 2017 de la CFU Championship débutera le 1er mars au stade Sylvio Cator. On a une autre stratégie. Mardi 21 février, nous serons à Jacmel pour y jouer l’ASSE. Pour l’instant, nous sommes à la recherche d’autres tests matchs », a-t-elle fait remarquer.

Pour ce qui est des rencontres amicales disputées par le DBPV, James Morisset, d’un air confiant, explique : « Il s’agit tout simplement d’un match amical. C’est une occasion unique pour nous de tester la capacité de nos nouvelles têtes, faire les derniers réglages et avoir un point de vue arrêté sur la préparation foncière de l’équipe. Seule la victoire importe; le match nul ou la défaite ne nous intéressent pas », a clairement fait savoir le technicien du DBPV.

La CFU Championship

Le groupe du DBPV se jouera au stade Sylvio Cator les 1er, 3 et 5 mars. À cet effet, les préparatifs vont bon train. En effet, les journalistes ont jusqu’au 18 février pour remplir les formulaires offrant une carte d’accès. D’autre part, le vendredi 24 février à 10 h 30, le DBPV donnera une conférence de presse à l’hôtel Kiman (Pétion-Ville). Pas mal de fans, selon Véronique Cadet, ont déjà retiré leurs t-shirts, de quoi venir au stade pour supporter le DBPV. À ce sujet, Angine Tamara Jean Louis précise : « Les billets sont déjà mis en vente aux prix de 150 gourdes (gradins) et 500 gourdes (tribune). Il y aura des surprises pour les fans qui feront le déplacement.»

Pour finir, aucun changement n’est à signaler au sein du comité exécutif, présidé par Pierre Ford Jean-Baptiste, dont Marie Elise Obas est la secrétaire générale. Si l’on se fie aux propos de cette dernière, les élections au sein de la famille du club sont prévues pour 2018.

Il est à signaler que le DBPV, dans la CFU Championship 2017, affrontera, au stade Sylvio Cator, les équipes de l’US Sainte-rosienne, le 1er mars avant de jouer contre son homologue de Police FC le 3 mars, et le 5 mars, il fera face à FC Cibao. Pour ce qui est du championnat national de D1, le DBPV fera ses grands débuts contre l’équipe du FC Petit-Goâve en déplacement.

Leave a comment