La dernière victoire du DBPV, en championnat national de D1, remonte à la treizième journée (tournoi d’ouverture). Au terme des quatre derniers matches disputés dans la série de fermeture, le DBPV présente un bilan très négatif (3 nuls, 1 défaite, zéro but marqué et 1 but encaissé), et ce dernier ne colle absolument pas à sa réputation et à son glorieux passé dans la compétition reine du pays.

Si l’on se fie aux déclarations de Samuel Mardoché Pompée, qui laisse le pays ce jeudi 5 octobre à destination du Japon en vue de jouer le match amical des Grenadiers face aux Nippons, les joueurs sont conscients de la situation du club. À ce sujet, le capitaine de l’équipe « MECHAN MECHAN », qui parle au nom des joueurs, a fait savoir : « Nous autres, joueurs du DBPV, nous sommes conscients des résultats négatifs de l’équipe. Vous savez que ça arrive même dans les grandes familles. En football, il y a de bons et de mauvais moments. Pour l’instant, le DBPV est en train d’expérimenter, malheureusement, des moments difficiles ».

À la question, comment éradiquer ce problème ? Le natif de la Gonâve, visiblement sûr de lui, a laissé entendre : « Pour éradiquer cette crise, nous devons continuer à travailler sur le terrain et à nous sacrifier, et ce, à chaque match pour surmonter cette pente si difficile ».

Pour cela, il réclame le support du public Pétion-Villois : « Pour y arriver, il faut que les fans aient confiance en nous. Je vous le dis, sans cette confiance placée en nous, il serait impossible d’atteindre notre objectif qui est de remporter le titre suprême du tournoi de clôture du championnat national de D1. J’avoue pour l’instant que nos résultats sont nettement mauvais, mais vous devez savoir que les grandes équipes ne meurent jamais ».

Par ailleurs, pour le capitaine du DBPV, ce sont les joueurs qui sont les principaux responsables de la situation du club. Il n’a fait allusion ni aux dirigeants, ni aux fans, et encore moins au nouvel entraîneur. Pour lui : « Vous n’avez pas besoin d’aller chercher trop loin pour trouver les principaux responsables des mauvais résultats du DBPV, ce ne sont que les joueurs. Oui, c’est nous. Cependant, nous sommes motivés à placer l’équipe sur une pente ascendante. Pour atteindre cet objectif, nous sommes déterminés et nous allons nous concentrer sur le reste du championnat. Sans doute, nous aurons à récolter, à la fin de la saison, le fruit des sacrifices consentis ».

Pour clore cette interview, Samuel Mardochée Pompée appelle aux secours les fans. Selon lui : « Il est plus que visible que nos fans sont très déçus. En fait, s’ils sont de vrais fans et s’ils nous aiment vraiment, ils sont invités à venir en foule afin de nous encourager et de nous conduire vers la conquête d’un nouveau titre national. Rien n’est impossible, car une victoire vaut trois points. Ce faisant, nous aurons la possibilité de transformer les critiques et les propos dérangeants en des mots d’applaudissements et de félicitations ».

À titre de rappel, le DBPV, en quête de sa première victoire dans le tournoi de fermeture du championnat national de D1, recevra ce dimanche au parc Sainte-Thérése, son homologue de la Juventus (Cayes) pour le compte de la cinquième journée.

Leave a comment