Les équipes de l’Eclair AC (Gonaïves) et du Don Bosco FC (Pétion-Ville) vont s’affronter, le dimanche 22 octobre au parc Vincent dans le cadre de la huitième journée du tournoi de fermeture du championnat national de D1. Pour diverses raisons, ce sera un match tout simplement spécial.

Aux Gonaïves, la presse locale exhorte le doyen des clubs du département de l’Artibonite (Eclair AC, fondé le 5 juillet 1951), battu (5-1) au parc Sainte-Thérèse, de prendre sa revanche, de quoi effacer l’humiliante défaite concédée lors de la série aller.

Les deux protagonistes vont se mesurer, toutes compétitions confondues, pour la quatrième fois. Ils ne se croisent que dans le championnat national de D1. Il faut le reconnaître, dans ce nouveau format, l’Eclair AC est à sa deuxième expérience, après 2010, au niveau de la compétition reine du pays.

L’histoire des face-à-face

Le premier duel entre le DBPV et Éclair AC se disputait, le dimanche 1er septembre 2010 au stade Sylvio Cator à l’occasion de la 5e journée du tournoi d’ouverture. Contre toute attente, les visiteurs allaient s’imposer par (2-0) grâce à un doublé de Wilson Abellard. Piqué au vif, lors du tournoi de fermeture, le DBPV en a profité pour prendre sa revanche en s’imposant au parc Vincent sur le même score (2-0) à la suite des buts inscrits par Jimmy Sara et Ednerson Raymond.

Point commun

Au terme de la dernière journée de l’édition 2010 du championnat national de D1, disputée le dimanche 30 janvier, le DBPV (31 points), tenu en échec par l’ASCAR (1-1) et l’Eclair AC (30 points), battu par l’AS Mirebalais (1-0), avaient été malheureusement tous les deux relégués en deuxième division.

Le DBPV n’avait pris qu’une saison pour remonter la pente. De son côté, il a fallu attendre six ans (2016) pour voir l’équipe de l’Eclair AC accéder en première division. Ainsi, ils ont joué leur troisième match au parc Sainte-Thérèse, le 16 avril 2017, et ce fut un massacre, car l’Eclair AC s’était fait éteindre (5-1) par l’équipe MECHAN MECHAN.

En termes de bilan, le DBPV mène la danse par deux victoires à une devant l’Eclair AC qui promet de vendre chèrement sa peau à domicile.

Ce quatrième choc, comptant pour la huitième journée du championnat national de D1, entre Éclair AC et DBPV, prévu pour ce dimanche au parc Vincent (Gonaïves) n’est autre que l’une des principales affiches de la compétition reine du pays pour ce week-end.

Leave a comment