Le DBPV, sous la houlette de Nathoux Chrysostome Junior, a repris sa vitesse de croisière. Pour preuve, l’équipe MECHAN MECHAN vient de faire une troisième victime de suite, AS Capoise, battue, mercredi 25 octobre au parc Sainte-Thérèse, lors de la première partie de la neuvième journée du championnat national de D1, tournoi de fermeture.

UN DBPV REVANCHARD

A l’issue du tournoi d’ouverture de la compétition reine du pays, le DBPV a été battu par toutes les équipes de la deuxième ville du pays à commencer par le FICA (1-0), le Real Hope (1-0) ou encore l’AS Capoise (1-0). Cela dit, le DBPV n’avait pris aucun point lors de ses voyages au Cap-Haïtien.

Au contraire de la série aller, le DBPV, plus “MÉCHANT” que jamais et plus motivé, n’a laissé que deux misérables points aux équipes capoises. En effet, seul le FICA (0-0) est sorti dans le piège tendu par l’équipe du DBPV au parc Sainte-Thérèse. Pour le reste, le Real Hope a été puni là-bas (2-1) et l’AS Capoise aussi en se faisant lapider (3-1). Sur un total de 9 points, le DBPV s’est emparé de 7 points.

Contre l’AS Capoise, ce sont les visiteurs qui ont ouvert le score par Bernadin Almonor (1-0) dix-sept minutes après le coup d’envoi de la rencontre. Pour rétablir l’équilibre, le DBPV a dû miser sur le jeune Carl Stevenson Pierre (43e) dans les arrêts de jeu avant la pause.

Au retour des vestiaires, auteur du premier but du DBPV en déplacement, Dumy Fédé a donné l’avantage aux siens (57e), soit trois minutes avant l’heure de jeu. Eliader Dorlus (70e) corsa l’addition pour sceller définitivement la troisième victoire consécutive du DBPV face à une équipe de l’AS Capoise dépassée par les événements.

LE DBPV DANS LE PELOTON DE TÊTE

Avec désormais 15 points, le DBPV se positionne dans le top 3 du tournoi de fermeture avant la fin de la neuvième journée.

Leave a comment