Ils ont été, lors de l’édition 2017 du championnat national de D1, les trois monstres sacrés ayant permis au Don Bosco FC (Pétion-Ville) de remonter la pente. En guise de récompense, le portier du club Davensley Benoît, le capitaine Samuel Mardochée Pompée et la valeur montante du football haïtien Eliader Dorlus,  ont été décorés lors du gala sportif marquant les 55 ans du club cher à Ford Jean-Baptiste.

Samuel Mardoché Pompée, promu capitaine du club, s’est distingué par ses prises de paroles et de positions. Pour certains joueurs, il est un exemple à suivre.

Comme Pompée, Davensley Benoît avait joué pour l’équipe national U20 et U23. Pour beaucoup d’observateurs, il a été énorme dans le cage du Don Bosco FC de Pétion-Ville lors de la dernière saison. Contre le Real Hope, il a inscrit l’un des deux buts donnant la victoire aux siens (2-1).

Le jeune Eliader Dorlus, quatre fois buteurs sur coup franc pour le club, a été sans nul doute la révélation de la saison. Pourtant, le natif de Saint-Marc ne jouait que sa première saison en D1.

Cela va sans dire qu’ils (Pompée, Dorlus et Benoît) ont travaillé pour qu’ils puissent s’emparer des honneurs réservés aux joueurs les plus exemplaires de la dernière saison au sein du Don Bosco FC (Pétion-Ville).

Leave a comment