Le mythique président et propriétaire du Don Bosco FC de Pétion-Ville Ford Jean-Baptiste (2002 à 2018), visiblement enthousiaste de regagner son pays, s’est exprimé à cœur, et ce pour le bonheur des fans de l’équipe trois fois championne nationale. Il a, entre autres, évoqué les grands projets du club, l’objectif pour cette saison avant d’inviter les fans à s’identifier au Don Bosco FC. Lisez en trois parties l’interview exclusive de Ford Jean-Baptiste !

Après six ans d’absence, vous êtes de retour au bercail. Comment avez vous vécu ce moment si spécial ?

Ford Jean-Baptiste : J’ai été content de revoir la grande famille du Don Bosco FC. À n’en pas douter, cette grande famille, comprenant désormais l’équipe masculine qui joue en troisième division et une équipe féminine qui s’apprête à faire ses grands débuts dans le championnat du football féminin, était très enthousiaste de faire ma connaissance.

Vous savez que mon retour coïncidait avec les festivités marquant les 55 ans de l’équipe. En fait, ce 31 janvier 2018, à Terrace Garden, on a pu organiser un grand gala sportif répondant à la réputation du Don Bosco FC. En effet, ça été une fête magnifique. Il y avait tout (musique, poèmes voire des surprises) pour plaire à ceux qui avaient fait le déplacement.

Des surprises, il y en avait lors du gala de 55ème anniversaire du Don Bosco FC ?

FJB : J’ai été ému de recevoir une plaque d’honneur. Honnêtement, ça été une surprise. Toujours est-il que cette distinction traduit l’excellent travail que je suis en train d’accomplir au sein de l’équipe. Ce n’est qu’une partie de mes projets pour le Don Bosco FC. Cela dit, il me reste encore beaucoup à faire. La plus grande surprise que j’ai reçue lors du 55ème anniversaire du club est qu’au sein du club, il y a beaucoup d’artistes, des chanteurs et chanteuses. De façon franche, j’ai vécu une soirée exceptionnelle ce 31 janvier 2018-là. Tout cela m’a beaucoup motivé afin de continuer à travailler et à investir beaucoup plus dans le social. Que je sache, en Haïti, il ne manque pas de talents. Ces jeunes ont besoin l’aide de quelqu’un pour sortir leur tête de l’eau.

Ford Jean-Baptiste fait le point sur les objectifs du Don Bosco FC

Globalement, monsieur le président, le club a beaucoup d’objectifs ?

FJB : Vu notre objectif, notre vision pour le football haïtien, au sein du Don Bosco FC, nous ne sommes même pas au début. Cela peut paraître comme un paradoxe aux yeux de certains observateurs, car pour eux, nous avons franchi des paliers assez importants en comparaison avec les autres clubs. Il serait de bonne guerre que les autres équipes imitent voire dépassent le Don Bosco FC à tout point de vue. Ce serait un non sens de rester figé dans le but de stopper nos efforts, rien que pour faciliter les autres clubs à nous rejoindre. Nous voulons des clubs capables de nous servir comme challenge dans nos efforts : 1) sur le terrain. 2) en administration sportive et autres… Il faut élever le niveau de la compétition quoi !

Comment avez vous fait président Ford pour tenir trois équipes en activités vu que le pays se trouve dans une situation financière précaire ?

FJB : Ce n’est pas une chose facile de coiffer trois équipes (l’équipe A, la D3 et l’équipe féminine). Cependant, lorsque vous avez la volonté et le savoir-faire, rien n’est impossible. À dire vrai, nous marchons sur les traces d’une icône, Saint Jean Bosco qui restera gravé à jamais dans les mémoires des gens qui appartiennent au monde du catholicisme. Il fit des miracles à travers la volonté de faire du bien. En regardant notre point de départ, avec Jacques Djebbels, fondateur de l’équipe, nous nous sentons armés et animés de la volonté d’aller vers l’avant. Les tâches sont ardues, mais, vous pouvez le constater, nous avons fait de très bons résultats. Nous avons encore d’autres objectifs à atteindre.

Vous vous fixez déjà un objectif à atteindre pour cette saison ?

FJB : Pour être clair avec vous, l’objectif premier du Don Bosco FC est de s’adjuger le titre de champion de la compétition reine du pays, car nous devons vendre de belles images de notre ville qu’est : Pétion-Ville. En Angleterre, en Italie ou en Espagne, tous les clubs s’identifient à leur ville. Nous sommes un club d’élite, voilà pourquoi que c’est un impératif de jouer les premiers rôles dans le championnat national. Que je sache, la compétition est très difficile, mais cela n’enlève pas notre objectif. Sans crainte d’être démenti, nous avons des ressources pour le concrétiser.

1 Comment

  • Posted March 1, 2018 11:16 pm 0Likes
    by J.M.Descorbeth

    Bravo! Un tel appui au sport-roi est une contribution au développement du pays qui a besoin de ces leaders dans tous les domaines.
    Bonne chance Don Bosco et bon Courage Président.

Leave a comment