La réponse la plus simple serait non, non et non. Cependant, si l’on revenait sur la saison d’ensemble du Don Bosco FC de Pétion-Ville, les observateurs avisés et détracteurs inclus n’auront qu’à saluer les performances de haut vol des poulains de Jean Chrysostome Jr Natoux. Clin d’œil sur les temps forts de l’équipe présidée par Ford Jean-Baptiste !

Contre la vaillante équipe de l’Arcahaie FC, le Don Bosco FC, qui tient allumé le flambeau du football de la zone métropolitaine de l’Ouest, s’est adjugé le titre de champion du tournoi de fermeture du championnat haïtien de football professionnel. Pour y parvenir, il a fallu un match d’appui, disputé au parc Levelt à Saint-Marc, le jeudi 27 décembre 2018.

Si l’Arcahaie FC, au cours de la saison régulière, paraissait de loin plus fort que le Don Bosco FC, battu à deux reprises (2-1 aller, et 2-0 retour), l’inverse est aussi vrai au cours de la finale des play-offs disputée à trois reprises. Alors qu’il restait sur une pléiade de succès, l’AFC, bien qu’il jouissait les faveurs des pronostics, a été contraint au match nul (0-0) au parc Sainte-Thérèse, le 20 décembre. Dans son fief, trois jours plus tard (23 décembre), dans un parc national du Drapeau tout acquis à sa cause, il était incapable de dompter les Mechan Mechan du Don Bosco FC au terme du temps réglementaire (0-0), durant les prolongations (0-0) et à l’issue de la fatidique séance des tirs aux buts (5-5).

Pour départager les deux protagonistes, la Cochafop a décidé, au grand dam des deux clubs, de faire jouer, le jeudi 27 décembre, un match d’appui à Saint-Marc. Vu que les deux géants du foot de la cité Nissage Saget aient été écartés par le Don Bosco FC, et de plus, cette ville est beaucoup plus près des Archelois que des Pétion-Villois, il était visible que la tâche s’annonçait difficile pour la bande à Jean Chrysostome Jr Natoux.

Dirigée de main maître par un coach qui n’a rien à envier à quiconque, l’équipe du Don Bosco FC, avec ou sans public, faisait mainmise sur le jeu dès l’entame de la rencontre. Dans la foulée, les Mechan Mechan, ayant leur moral gonflé à bloc, ont trouvé le poteau à deux reprises. La mi-temps s’acheva sur le score nul et vierge (0-0).

Au retour des vestiaires, Samuel Desroches (54e) met l’Arcahaie FC en position de force (1-0). 13 minutes plus tard, Canès Jean-Charles (67e, 1-1) a remis les pendules à l’heure pour le Don Bosco FC qui allait tuer le suspense avec ce but splendide de Naël W. Élysée (88e, 2-1). Les dés étant jetés, le Don Bosco s’empara du trophée le plus convoité du football haïtien.

Autres faits montrant que le DBPV méritait de gagner le championnat haïtien de football professionnel, tournoi de fermeture.

Au contraire de l’Arcahaie FC coincé au bas du classement lors du tournoi d’ouverture, le Don Bosco FC (4e) a joué les play-offs et a été éliminé sur le fil par le Baltimore SC de Saint-Marc (1-0 et 0-0) en barrages. Si l’Arcahaie FC avait effectué un tournoi de fermeture extraordinaire, le Don Bosco FC se partageait la deuxième place avec le Tempête FC. Au classement général, les Mechan Mechan étaient mieux lotis que les Guerriers de la cité du Drapeau.

Saviez-vous que Benchy Estama avec 10 buts (alors joueur du Don Bosco FC) dans le tournoi d’ouverture et Naël W. Élysée, 8 buts ex-æquo avec Stanley Bocius (FICA) dans le tournoi de fermeture, ont terminé meilleurs buteurs de ces 2 tournois ?

8 titulaires à part entière (Porky Thermidor, Waldo Vernet, Peterson Desrivières, Samuel Mardochée Pompée, Benchy Estama, Kerlins Georges, Dumy Fédé, Jonathan Jean-Baptiste), pour des raisons diverses, ont été écartés dans l’effectif du Don Bosco FC lors du tournoi de fermeture. Canès Jean-Charles et Jean Becker Jean-Baptiste, souvent blessés, ont été les deux seuls joueurs les plus expérimentés du club champion de Pétion-Ville. Revenus à point nommé, ils ont été énormes lors des play-offs. Pour le reste, ce ne sont que des jeunes pousses, dirigés de main maître par l’éminent coach Natoux qui ont éliminé les deux mastodontes saint-marcois (Baltimore SC et Tempête FC) avant de passer à la trappe l’Arcahaie FC.

En face, l’Arcahaie FC, qui n’a que 3 ans d’existence, est constitué de joueurs aguerris et un staff technique qui se passe de présentation. Malgré tout, il s’est fait surprendre par le Don Bosco FC de Pétion-Ville.

Il serait injuste d’avancer que le Don Bosco FC, qui avait consenti de grands sacrifices, avait volé le titre de champion du championnat haïtien de football professionnel, tournoi de fermeture.

Leave a comment