Ce n’est plus un secret de polichinelle, car tout le monde le sait, entre Sonche Pierre et Jean Chrysostome Junior, les violons ne s’accordent pas. Cependant, malgré ce duel à distance entre les deux coaches, le Don Bosco FC de Pétion-Ville, qui a toujours affiché son sens de fair-play, s’est montré encore à la hauteur de sa réputation. L’assistance médicale apportée à l’entraîneur du Racing FC lors de son malaise, samedi 23 mars au parc Sainte-Thérèse, en est une preuve concrète.

Nous sommes à la 25e minute de jeu lorsque l’entraîneur du Racing FC Sonche Pierre, évanoui, et ce, à la stupéfaction de tout le monde, y compris certaines autorités de la cité de l’Indépendance qui avaient fait le déplacement pour assister à ce match. À la surprise quasi générale, la délégation de l’équipe visiteuse ne dispose pas d’un staff médical capable de voler au secours de son entraîneur. Il a fallu l’intervention immédiate du staff médical du Don Bosco FC pour prodiguer les premiers soins à l’entraîneur Pierre. Mis dans une ambulance présente au parc, il a été conduit à l’hôpital.

Il va sans dire que n’était-ce le dispositif de sécurité mise en place par le Don Bosco FC (une ambulance et des secouristes) pour parer à toute éventuelle urgence que ce soit au niveau du terrain et du public, Sonche Pierre, de retour au parc à la fin de cette rencontre remportée (2-0) par les poulains de Natoux, ne serait pas remis en forme. C’est à juste titre qu’il a déclaré en substance : « Le Don Bosco FC m’a sauvé la vie ».

Touché par ce qui est arrivé à Sonche Pierre, le Manager général de l’équipe pétion-villoise, l’air déterminé, s’est attribué un satisfécit en disant que : « Le Don Bosco FC a toujours fait de son mieux, et ce, depuis quelques temps de sérieux efforts pour élever le niveau à plusieurs égards. Pour avoir l’habitude d’organiser des matches de niveau international, soit en CFU Championship ou encore en Ligue des champions de la Concacaf, nous haletons à mettre en place des dispositifs requis un peu partout et ailleurs pour chaque match de championnat national », a laissé entendre Richelieu Déristil.

Leave a comment