La situation du Don Bosco FC, champion national en titre, est désormais chaotique. Brutalement, la série victorieuse des MECHAN MECHAN, qui ont connu un début de saison époustouflant surtout à domicile, est stoppée. À preuve, sur les cinq dernières rencontres disputées dans le cadre du championnat haïtien de football professionnel, série d’ouverture 2019; le Don Bosco FC n’a connu qu’une victoire.

Contre le Triomphe AC, à Liancourt, le Don Bosco FC s’était fait piéger (0-1) sur un but inscrit sur penalty. La journée d’après, au parc Sainte-Thérèse, malheureusement, l’équipe n’avait pas pu enchaîner. Contre toute attente, elle avait été tenue en échec (0-0) par l’AS Capoise.

Alors que l’on s’attendait au pire face à l’AS Mirebalais, au parc Bayas, les poulains de Natoux se sont réveillés en s’imposant (2-1). Il s’agissait de la première victoire du Don Bosco FC hors de ses bases cette saison.

Contre l’Arcahaie FC (0-0), au parc Sainte-Thérèse, les Pétion-Villois n’arrivaient pas à faire mieux, et ce, au grand dam de ses fans et sympathisants. Que dire face au Real Hope FA (0-2) ? Après une première mi-temps de haute volée, le Don Bosco FC, privé de son entraîneur principal (expulsé face à l’Arcahaie), allait buter sur une équipe capoise réaliste en inscrivant les deux seuls buts de la rencontre.

Sur les cinq derniers matches joués, le bilan comptable du Don Bosco FC est plus que négatif : 1 victoire, 2 défaites, 2 nuls, 4 buts encaissés et 2 buts inscrits. Qui plus est, sur les trois dernières rencontres disputées à domicile, le Don Bosco FC n’a ni inscrit de but ni enregistré de victoire (2 nuls et 1 défaite).

Que faire pour rébondir face au Violette AC ?

La bonne nouvelle est que Jean Chrysostome Jr Natoux sera de retour sur le banc du Don Bosco FC, ce samedi au stade Sylvio Cator pour affronter le Violette AC en match avancé de la douzième journée. Ce sera, avant de jouer le Racing Club Haïtien, le premier match au stade cette saison du Don Bosco FC qui y reste invincible depuis tantôt un an.

Cependant, il faut se méfier du Violette AC qui n’a pas encore gagné de match au stade Sylvio Cator depuis son come-back parmi l’élite du football national. À n’en pas douter, Natoux saura quoi faire pour faire taire les fans du Violette AC qui ne font que jaser avant le coup d’envoi de cette rencontre.

Pour y parvenir, les attaquants du Don Bosco FC doivent être plus tranchants et réalistes face au but adverse. Espérons aussi que Canès Jean Charles, le patron de la défense, sorti sur blessure devant le Real Hope FA, sera prêt à jouer, et qu’Éliader Dorlus ferait parler sa frappe puissante pour surprendre le portier et supplanter le Violette AC.

Leave a comment