Analyse: Eliader Dorlus, a-t-il sa place en sélection nationale ?

Contre l’équipe des Cosmopolites, le Saint-Marcois, intenable, intraitable et impitoyable tout au long de la rencontre, s’est fendu d’un triplé. Il devient, dans la foulée, le premier joueur ayant réalisé le premier triplé de la saison. À t-il sa place dans la sélection haïtienne de football ?

Avec 6 réalisations, Éliader s’est installé en tête du classement des buteurs de la compétition, ex-æquo avec l’attaquant du Real Hope FA, Schneider Désamours. En plus de ses buts en cascade, Dorlus, à côté de Kenley Dédé, participe dans les tâches à caractères défensif et offensif du Don Bosco FC. Pour plus d’un, c’est le nouvel Edgar Davids du football haïtien, mais avec un plus, car il est plus buteur que le Néerlandais, à côté de sa capacité à ratisser les ballons.

Y-a-t-il un joueur au sein de la sélection nationale, sur une distance de 30 à 35 mètres, qui est capable de mettre en évidence le portier adverse ? Non ! Hors, c’est le point fort du milieu de terrain du Don Bosco FC de Pétion-Ville. En plus de sa frappe de mule, il est le véritable dépositaire du jeu de son équipe. Passeur, dribbleur et visionnaire, Éliader a tout pour s’imposer dans la cour des grands.

Reste à savoir si le technicien français Marc Collat va jeter son dévolu sur la pépite du Don Bosco FC qui ne rêve que de porter les couleurs de la sélection nationale, engagée cette année dans la Gold Cup (15 juin au 7 juillet) et dans la Ligue des nations (2 septembre au 19 novembre).

Dans la liste des joueurs convoqués en présélection olympique, Éliader Dorlus est bel et bien là. On attend qu’il soit appelé au plus haut niveau, car sa présence en sélection nationale sera un plus pour les Grenadiers.

  • Jacqueline Jn Baptiste Monescar 9 mai 2019 at 12:51

    J’aime ce joueur: Eliader Dorlus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *