CHFP – Interview: La série d’ouverture 2019 du Don Bosco FC, Clifford Lazare en parle

Le Team manager du Don Bosco FC, malgré le titre perdu par son équipe, se dit satisfait de la performance d’ensemble du club cher à Marie Élise Obas. Dans une interview exclusive, il a accepté volontiers de répondre à nos questions.

Le Don Bosco FC, malgré son statut d’équipe championne en titre, s’était sorti aux play-offs. Vous retenez quelques points positifs ?

Nombreux sont les points positifs à mettre à l’actif du Don Bosco FC au terme de la première moitié de saison. Citons en exemple, l’amour sans partage des fans. Ces derniers sont restés fidèles au club à domicile et à l’extérieur. Que dire aussi de l’adaptation rapide de Jean-Gardy Innocent, Élyvens Déjean et Fresnel Simil. Au sein du groupe, le maître mot n’est autre que l’UNITÉ.

Vous direz quoi au juste pour les points négatifs ?

Il nous reste à corriger certains points négatifs comme : notre incapacité à gagner en déplacement et la blessure à répétition de nos joueurs. Canès était blessé lors du match face au Real Hope FA, Danley Jean-Jacques a raté plus de trois rencontres, Davensley Benoît n’a joué presqu’aucun match et même cas de figure pour Miralex Pierre. Avec 4 ou 5 titulaires absents, il serait difficile de jouer et gagner nos rencontres. Cependant, Nathoux avait tout essayé pour dégager un groupe de joueurs capables de damer le pion avec les autres concurrents.

À ce sujet, y a-t-il lieu de parler de satisfaction en ce qui vous concerne?

OUI, je suis satisfait, car vous savez que le Don Bosco FC a su, face aux autres équipes, tenir la dragée haute tout au long de la saison et respecter son statut en disputant les play-offs de la compétition reine du pays. Face à notre bête noire, le FICA, on a eu une victoire historique (5-1) pour débuter la saison. Le staff technique ainsi que les joueurs ont consenti pas mal de sacrifices pour qu’on ait cette saison, et ce malgré la pression des fans des équipes adverses surtout quand on joue hors de notre base. Vu qu’on ait une équipe constituée en grande partie de jeunes, je suis grandement satisfait.

Comment avez-vous vécu la dernière phase de la compétition avec le Don Bosco FC ?

J’ai vécu ces moments avec beaucoup de stress. N’oubliez pas que nous étions l’équipe championne en titre. Cependant, j’ai été confiant sachant que nous pouvions écarter le Tempête FC, mais le contraire a été produit. C’est le football, il doit y avoir un gagnant.

Comment le Don Bosco FC compte-il aborder la dernière partie de la saison?

Avec le même sérieux. On va travailler quotidiennement sur le terrain, empêchant à nos adversaires de venir prendre des points au parc Sainte-Thérèse de Pétion-Ville. Parallèlement, nous allons tout tenter pour engranger des points hors de nos bases, comme ce fut le cas à Mirebalais.

Quel serait votre dernier mot ?

Je demande aux fans de rester mobiliser et confiant, et ce, avec le même amour qu’ils avaient démontré pour l’équipe tout au long de la première partie de la saison. Nous autres, joueurs, staff technique et dirigeants, nous allons continuer à nous sacrifier pour qu’ils aient du plaisir en regardant jouer le Don Bosco FC. Ne vous laisser jamais décourager, car il n’y a pas d’équipe sans fanatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *