Aux micros de la presse, l’entraîneur du Don Bosco FC de Pétion-Ville n’a pas caché son insatisfaction après la courte victoire (1-0) de son équipe face au Racing Club Haïtien, dimanche 25 août au parc Sainte-Thérèse lors de la journée inaugurale du championnat Haïtien de football professionnel, série de fermeture 2019.

« Contre le Racing Club Haïtien, on pouvait faire mieux. La manière n’était, malheureusement, pas au rendez-vous. Étant donné qu’on est à la toute première journée, les automatismes ne sont pas encore dégagés. Au fait, il faut attendre le deuxième match pour voir peut-être le vrai visage du Don Bosco FC de Pétion-Ville », a fait savoir Natoux avant de faire les précisions suivantes sur son comportement depuis le banc de touche et le match face à l’équipe septuple championne nationale.

« Contre le FICA, le Don Bosco FC va jouer son football, car nous avons une image à vendre. Détrompez-vous, je n’étais pas en colère. En fait, je suis très gestuel, de quoi exprimer mes sentiments à l’égard de mes poulains. Vous savez que chacun à sa façon de se faire comprendre. Moi, j’ai la mienne, et ça n’a rien dérangé que je sache », a plaidé le coach à succès du Don Bosco FC de Pétion-Ville.

Leave a comment