Aux micros de la presse, l’entraîneur du Don Bosco FC de Pétion-Ville n’a pas caché son insatisfaction après la courte victoire (1-0) de son équipe face au Racing Club Haïtien, dimanche 25 août au parc Sainte-Thérèse lors de la journée inaugurale du championnat Haïtien de football professionnel, série de fermeture 2019.

“Contre le Racing Club Haïtien, on pouvait faire mieux. La manière n’était, malheureusement, pas au rendez-vous. Étant donné qu’on est à la toute première journée, les automatismes ne sont pas encore dégagés. Au fait, il faut attendre le deuxième match pour voir peut-être le vrai visage du Don Bosco FC de Pétion-Ville”, a fait savoir Natoux avant de faire les précisions suivantes sur son comportement depuis le banc de touche et le match face à l’équipe septuple championne nationale.

“Contre le FICA, le Don Bosco FC va jouer son football, car nous avons une image à vendre. Détrompez-vous, je n’étais pas en colère. En fait, je suis très gestuel, de quoi exprimer mes sentiments à l’égard de mes poulains. Vous savez que chacun à sa façon de se faire comprendre. Moi, j’ai la mienne, et ça n’a rien dérangé que je sache”, a plaidé le coach à succès du Don Bosco FC de Pétion-Ville.

Leave a comment