CHFP 2019 – Éditorial: Affaire parc Sainte-Thérèse

Le mythique temple du football de Pétion-Ville fait, depuis un bail, l’objet de beaucoup de critiques. Ses détracteurs, les uns plus méchants que les autres, ponctuent leurs reproches quant à sa dimension. Ils ont même laissé entendre que le Don Bosco FC, en jouant au parc, est imbattable pour minimiser le succès de l’équipe entraînée par Jean Chrysostome Jr Natoux. Mais, que disent les faits ?

Nombreuses sont les équipes battues au parc Sainte-Thérèse par le Don Bosco FC qui se sont livrées au jeu de poker menteur. “Nan ti bout teren sa a, ou pap ka bat yo“, ont-ils souvent l’habitude de scander. D’autres sont allés plus loin en disant : “Le Don Bosco FC ne peut pas jouer son football chatoyant hors de ses bases“. Quelle méchanceté !

Qui a oublié que les équipes de l’America FC (2010), du Tempête FC (2015 et 2017), du Racing Club Haïtien (2017), du FICA (2015 et 2016), de l’Arcahaie (2018) et plus près de nous, le Real Hope FA (2019), toutes ont fait tomber le Don Bosco FC de Pétion-ville au parc Sainte-Thérèse ? À son tour, l’équipe quadruple championne nationale avait l’habitude d’aller s’imposer sur le terrain des clubs cités plus haut. Où le Don Bosco FC avait-il remporté son dernier titre de champion dans la compétition reine du pays le 27 décembre 2018 en battant l’Arcahaie FC (2-1) ? Au contraire de certains clubs, le Don Bosco FC n’est pas un Kòk lakou, suivez mon regard !

Contre l’AS Mirebalais, lors de la série d’ouverture 2018 au parc Bayas, bien que l’équipe locale s’était imposée (2-1), on est unanime à reconnaître que le jeu proposé par le Don Bosco FC était de très loin supérieur par rapport à ceux des autres clubs ayant l’habitude de visiter Mirebalais. Les équipes venues de l’Artibonite, le Violette AC ou encore le Racing Club Haïtien peuvent en témoigner. Que dire du FICA ou l’ASC quand ils jouaient contre les Mechan Mechan au parc Félix Saint-Victor ?

Fort de ces critiques, le Don Bosco FC, qui a voulu montrer au monde entier de quoi il est capable bien qu’il ait une équipe composée de jeunes loups (moyenne d’âge 22 ans), est beaucoup plus efficace à l’extérieur qu’à domicile depuis le coup d’envoi de la deuxième partie de la saison. En effet, le leader invaincu de la série de fermeture 2019 (12 sur 12) reste sur 4 victoires en autant de matches, soit 2 au parc Sainte-Thérèse : Racing Club Haïtien (1-0) et America FC (2-0) et 2 hors de ses bases, FICA (2-1) au parc Saint-Victor et OFC (3-2) au parc Notre Dame.

Ces chiffres ont démontré, n’en déplaisent aux aigris, que le Don Bosco FC de Pétion-Ville, en ce début de série de fermeture, est plus efficace à l’extérieur qu’à domicile. Les poulains de Natoux ont collé 5 buts à leurs adversaires en jouant à l’extérieur contre trois buts inscrits au parc Sainte-Thérèse. Qu’ils se taisent !

En guise de conclusion, une équipe, qui se fait battre au parc Sainte-Thérèse par le Don Bosco FC, n’aura absolument aucune excuse. L’affaire n’est-elle pas classée ?

On y va pour la cinquième vitesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *