Les Vaillants Guerriers, appelés désormais : les “MECHAN MECHAN” du Don Bosco FC se préparent à commémorer les 50 ans de leur épopée de la Coupe Pradel 1970 – 1971. Témoignage du Dr Yves Jean-Bart sur le premier sacre de l’équipe présidée par Ford Jean-Baptiste !

Avant l’éclosion du véritable championnat national de D1 en Haïti (1988 – 1989), la Coupe Pradel, traditionnelle compétition de clubs, disputée entre les équipes de la zone métropolitaine de l’Ouest, a été la plus prestigieuse et lucrative compétition jouée sur le sol haïtien.

Les équipes de l’Étoile Haïtienne, le Club Saint-Louis, l’Artuey Bacardi, l’Aigle Noir AC, le Victory SC, le Violette AC et surtout le Racing Club Haïtien (le plus titré), à côté évidemment du Don Bosco FC, sont les principaux protagonistes qui avaient l’habitude de s’affronter pour le gain du trophée récompensant l’équipe championne.

Les coéquipiers de Manno Sanon ont dû attendre huit ans après la fondation du Don Bosco FC (1963), pour s’adjuger enfin le titre suprême de cette compétition. Pour y arriver, le Dr Jean-Bart, qui avait suivi de près cette équipe de rêve, raconte ce qui suit.

“En 1971, le Don Bosco FC, fondé en 1963, n’eut jamais été encore champion. Et dire qu’il venait de transférer son quartier général à Pétion-Ville, le club en avait profité ainsi pour troquer ses couleurs qu’il portait lorsqu’il était basée chez les Pères salésiens en ville (Boulevard La Saline). Dans la foulée, le Don Bosco FC réalisa un parcours de rêve dans la coupe Pradel qui, pour la première fois, se joua avec six équipes en quatre tours “, se souvient Yves Jean-Bart qui avait vécu ses événements à titre de journaliste sportif du quotidien Le Nouvelliste.

“Le Violette AC, qui bénéficiait des renforts de deux internationaux du Victory SC, à savoir Francillon et Formose, et aussi de l’attaquant international du Racing Club Haïtien Roger Saint-Vil, fut submergé par cette tornade jaune et noire”, a raconté le Dr du football devenu président de la Fédération haïtienne de football.

“Quelle belle Equipe !”, s’exclame-t-il avant d’évoquer le onze type de la formation du Don Bosco FC de Pétion-Ville.

“Paul Jacques dans les buts, le capitaine Jeannot Paul, Wilfrid Louis, Guy Larosilière, Roosevelt Jean, Ertzling Domingue, Frantz Anacréon, Georges Édouard, Raynald Devilmé, L’ailier Molière, Clarel AUGUSTE, cet ensemble, précise-t-il, survolté par l’éternel Emmanuel Sanon et entraîné par le formidable meneur d’hommes, en l’occurrence de l’ancien gardien international des années 40/50 : Roland “Loulou” LACOSSADE”.

Guy Larosilière, membre de cette équipe de rêve qui ne se souvient pas de la date exacte du sacre du Don Bosco FC, a laissé entendre : “la compétition débuta vers la fin de l’année 70 et la finale se disputa en juin 71. Si tout se passe bien, on se prépare à commémorer ce grand exploit “.

Il est à signaler que trois pilliers du sacre du Don Bosco FC dans la Coupe Pradel (1970 – 1971) : Molière, Manno Sanon et l’entraîneur Roland Lacossade, ont déjà fait le voyage pour l’orient éternel.

Leave a comment