Sur la ligne de départ (du 31 janvier au 15 juin 2003), 16 équipes: le Racing Club Haïtien, le Violette AC, l’Aigle Noir AC, le Victory SC, le Carioca FC, l’AS Carrefour, le Cavaly AS, le Valencia FC, le Roulado FC, le Baltimore SC, le Tempête FC, le Racing FC, l’AS Capoise, le FICA, le Zénith et évidemment le Don Bosco FC de Pétion-Ville, disputèrent le titre de champion attribué au vainqueur du championnat national de D1. À l’arrivée, ce fut le Don Bosco FC qui allait surclasser le Cavaly AS pour s’adjuger le titre suprême. Retrempons-nous donc à cette page d’histoire !

Il y a de cela moins que deux ans (2001) que Ford Jean-Baptiste a pris les rênes de l’équipe du Don Bosco FC de Pétion-Ville. Dans la foulée, le nouvel homme fort du club a apporté des changements drastiques au sein de l’administration de sa nouvelle équipe : Pierre-André Myrville dit Mytou, l’ancien président, devenait président d’honneur, et l’incomparable Renan Michel (de regretté mémoire) secrétaire général; deux journalistes, à savoir Jacques Lacourt s’occupait des relations publiques, Patrick Bernadin de l’administration et l’ancien cadre du club, Claudy Donatien a été nommé Team manager. À cela, Ford Jean-Baptiste, très à cheval sur le comportement des gens, prime la discipline en tout et pour tout.

Une saison 2003 sous haute tension et de pression

Alors que le Cavaly AS, à quelques journées de la fin, fit course en tête du classement de la compétition, le Don Bosco FC, en embuscade, ne désespérait pas. Pour avoir 4 joueurs (Jean-Jacques Pierre, Ricardo Pierre-Louis, Turlien Romulus et Frantz Gilles) appelés en équipe nationale pour jouer un tournoi U23 à Cuba, le Cavaly AS, en l’absence de ses joueurs, n’a pas fait le déplacement pour affronter l’AS Capoise. La LINAF (Ligue nationale de football) a tranché et donné match gagné à l’AS Capoise. Mais la commission de recours, avant de remettre sa démission en bloc, a opté pour que ce match soit joué sur le terrain. Tout compte fait, la D1 a connu une coupure avant de reprendre avec la 15e et dernière journée. Or le Don Bosco FC et le Cavaly AS étaient à égalité de points (27). À l’issue de cette journée, le Cavaly AS battait Tempête (2-1) et le Don Bosco FC gagnait contre le Victory SC (4-1).

Pour départager les 2 protagonistes, qui comptaient chacun 30 points, bien que le Don Bosco FC de Pétion-Ville ait une meilleure différence de buts, la FHF impose aux deux clubs de s’affronter en match aller (8 juin au parc Gérard Christophe) et retour (15 juin au stade Sylvio Cator) pour attribuer le titre de champion de la série d’ouverture.

Le Don Bosco FC anéantit le Cavaly AS pour s’emparer du titre de champion

Masigno (au milieu) entre Peguero (maillot) et Ford Jean-Baptiste
Masigno (au milieu) entre Peguero (maillot) et Ford Jean-Baptiste

Sous la houlette de l’entraîneur argentin Mario Scardino, le Don Bosco FC, emmené par les internationaux Pierre-Richard Bruny (cap), Peguero Jean-Philippe, Gabriel Michel ou encore Réginald Heurtelou, n’a fait qu’une bouchée du Cheval rouge lapidé (2-0), mi-temps (0-0).

Neuf minutes après l’heure de jeu, Réginald Heurtelou (69e) avait ouvert le score pour les MECHAN MECHAN et à cinq minutes de la fin, Peguero Jean-Philippe (85e), qui allait inscrire l’unique but du match retour disputé le 15 juin au stade Sylvio Cator (1-0), a ainsi tué le rêve des fans du Cavaly AS qui s’inclinait (0-2) au parc Gérard Christophe de Léogâne.

En somme, après la Coupe Pradel remporté en 1971, le Don Bosco FC de Pétion-Ville en a profité pour ajouter un deuxième titre majeur à son palmarès déjà garnit de deux trophées remportés en championnat national de deuxième division en 1963 et 1992.

Seulement une défaite en 17 matches

Avant les deux rencontres face au Cavaly AS de Léogâne pour l’attribution du trophée récompensant l’équipe championne de la compétition, le Don Bosco FC de Pétion-Ville a présenté le bilan statistique suivant : 15 journées, 8 victoires, 6 nuls, 1 défaite, 24 buts pour et 9 buts contre. Et sur l’ensemble de la saison (2003), avec 45 points, 11 victoires, 12 défaites, 7 nuls, 35 BP et 25 BC, le Don Bosco FC de Pétion-Ville, à l’issue de la 30 journée, avait pris la troisième place au classement général.

Voici le parcours du Don Bosco FC lors de la série d’ouverture 2003 (31 janvier au 15 juin)

1e journée / 2 février : Don Bosco FC – Baltimore SC : 1-1

2e journée / 9 février : ASC – Don Bosco FC : 0-0

3e journée / 14 février : Don Bosco FC – ASCAR : 3-1

4e journée / 22 février : RCH – Don Bosco FC : 0-1

5e journée / 1e mars : Don Bosco FC – Carioca : 1-0

6e journée / 7 mars : VAC – Don Bosco FC : 1-0

7e journée / 15 mars : Don Bosco FC – Roulado FC : 0-0

8e journée / 21 mars : Don Bosco FC – ANAC : 2-1

9e journée / 2 avril : Racing FC – Don Bosco FC : 2-2

10e journée / 4 avril : Don Bosco FC – Tempête FC : 3-0

11e journée / 15 avril : FICA – Don Bosco FC : 0-0

12e journée / 21 avril : Don Bosco FC – Valencia FC : 2-1

13e journée / 27 avril : Cavaly AS – Don Bosco FC : 1-1

14e journée / 3 mai : Don Bosco FC – Zénith : 4-0

15e journée / 1e juin : Victory SC – Don Bosco FC : 1-4

Leave a comment