Au terme des trois premières journées disputées dans le cadre du championnat haïtien de football professionnel, saison 2020 – 2021, le Don Bosco de Pétion-Ville ne compte qu’un petit point au classement. Une 3e contreperformance sur les 10 dernières saisons pour l’équipe entraînée par Jean Chrysostome Jr Natoux.

Pour son premier match disputé le 6 septembre au stade Sylvio Cator face aux Cosmopolites de Delmas, le Don Bosco de Pétion-Ville, malgré le but d’Élyvens Déjean, synonyme d’ouverture du score, n’a fait mieux qu’un nul (1-1).

Une semaine plus tard, soit le samedi 12 septembre, dans son antre mythique du parc Sainte-Thérèse, l’équipe quadruple championne nationale de D1 (2003, 2014, 2015 et 2018), s’est fait piéger par l’America FC des Cayes (0-1).

À Léogâne, au parc Gérard Christophe, le Cavaly AS, malgré la domination, mais stérile du Don Bosco de Pétion-Ville qui avait retrouvé les services du patron de sa défense, Odilon Jérôme, s’est imposé sur la plus petite des marges (1-0).

Après trois journées disputées dans le cadre du championnat haïtien de football professionnel cette saison, le Don Bosco de Pétion-Ville, avant dernier au classement (17e), avec 1 point et 1 but marqué, se trouve dans une situation inquiétante.

Du déjà vu pour le Don Bosco de Pétion-Ville, car en 2010 et 2018, le Don Bosco de Pétion-Ville avait enregistré un bilan similaire : 1 point après trois journées.

Tenu en échec par le Victory SC (1-1) lors de la journée inaugurale en 2010, le Don Bosco de Pétion-Ville était allé prendre un point au Cap-Haïtien face à l’AS Capoise (0-0), mais contre l’Aigle Noir AC, pour le compte de la 3e journée, les Pétion-Villois étaient surpris (1-2) à domicile.

Huit ans plus tard, soit en 2018, le Don Bosco de Pétion-Ville, contraint au match nul (2-2) face au FICA grâce à un but inscrit dans les arrêts de jeu par Naël W. Élysée, allait connaître deux défaites consécutives devant le Valencia FC (1-0) à Léogâne et face à l’Arcahaïe FC (1-2) au parc Sainte-Thérèse.

Si le Don Bosco de Pétion-Ville, malgré son mauvais début de saison, avait remporté son 4e titre de champion national, le 27 décembre 2018 au parc Levelt de Saint-Marc, en battant l’Arcahaïe FC (2-1) en finale. À contrario, en 2010, il avait vécu une sale saison, car il s’était relégué en division inférieure.

Tout compte fait, on aurait tous souhaité revivre l’exploit de 2018 et éviter l’obstacle de 2010. Mais pour y arriver, il va falloir que l’équipe, avec le support de ses milliers de fans et sympathisants, reprenne rapidement goût à la victoire et abandonne la zone rouge, de quoi jouer, comme à son habitude, le premier rôle dans la compétition reine du pays.

Leave a comment