Le Don Bosco FC de Pétion-Ville, avec une défense expérimentale, est allé prendre un point, ce dimanche 11 octobre au Land des Gabions, face à la Juventus des Cayes, à l’occasion de la 7e journée du championnat haïtien de football professionnel, série d’ouverture.

En l’absence de Canès Jean-Charles et Odilon Jérôme (blessé), deux pièces maîtresses de la défense, l’entraîneur du Don Bosco de Pétion-Ville a fait choix de Fresnel Simil et Jean Becker Jean-Baptiste. Un choix pas tout à fait payant puisqu’ils ont (ces deux hommes) concédé un but et pas mal d’occasions de buts face à une équipe cayenne largement limitée.

Après 19 minutes de jeu, Jefferson Dalencourt, préféré à Bolensky Saintilus, ouvre le score pour le Don Bosco de Pétion-Ville (0-1, 19e), bien orchestré au tour d’Éliader Dorlus et qui fait mainmise sur la rencontre bien qu’il joue hors de ses bases.

En fait, le Don Bosco FC de Pétion-Ville domine son adversaire, mais sans faire le break, et contre toute attente, Wiseberson Buteau, l’attaquant de la Juventus, a rétabli l’équilibre pour les siens (1-1, 43′), en profitant du laxisme de la défense.

On en reste là pour le score à la mi-temps (1-1) entre les deux protagonistes, auteurs d’un match moyen.

Au retour des vestiaires, le Don Bosco de Pétion-Ville, à maintes reprises, a failli reprendre l’avantage par Éliader Dorlus (50e, 75e) ou encore par Élyvens Déjean (65e, 80e, 85e), mais à chaque fois, ils ont loupé ces occasions.

Dans la foulée, Natoux a fait entrer Miralex Pierre à la place de Jean Schweitzer St-hubert pour solidifier son milieu de terrain et Bolensky Saintilus à la place Jefferson Dalencourt pour tenter de surprendre la Juventus, mais le score n’a pas évolué jusqu’au coup de sifflet final (1-1).

Avec 11 points, le Don Bosco de Pétion-Ville régresse d’une place et est 4e au classement de la compétition reine du pays.

Leave a comment