Le match tête d’affiche de la 10e journée du championnat haïtien de football professionnel, série d’ouverture, n’a pas eu de vainqueur. Le Don Bosco FC de Pétion-Ville, qui montait en puissance, n’a pu faire mieux qu’un match nul (1-1) face au FICA, ce dimanche 1e novembre au parc Sainte-Thérèse.

Les protégés de Jean Chrysostome Jr Natoux ont raté une belle occasion de revenir sur le podium, suite à ce match nul (1-1) concédé face au septuple champion national de D1, le FICA qui en a profité pour stopper sa spirale de défaite face aux Pétion-Villois, car avant ce duel, il restait sur deux revers de suite (5-1 & 1-2).

Le dernier rempart du FICA, bien planté sur ses jambes et auteur de plusieurs parades extraordinaires, a repoussé presque toutes les offensives et les assauts répétés des Pétion-Villois pour garder sa cage inviolée jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, douze minutes après le coup d’envoi de la deuxième partie, Élyvens Déjean, qui avait tout tenté pour faire trembler les filets, allait snober le portier capois pour déclencher les hostilités pour les siens (1-0, 57e), et ce pour la plus grande joie des fans et sympathisants du Don Bosco de Pétion-Ville.

Ne voulant sous aucun prétexte perdre ce match, la bataille entre père et fils, Kenel Thomas a effectué trois changements pour calmer les ardeurs offensives du Don Bosco de Pétion-Ville et donner un élan offensif à ses poulains. À dix minutes de la fin du match, son coaching allait être payant pour avoir trouvé le but égalisateur (1-1, 80e) par Claudeson Céus.

Après avoir laissé passer la tempête, le FICA, en confiance, a failli chiper la victoire. Cependant, la grande classe d’Alan Jérôme a permis au Don Bosco FC d’éviter le but du k.o. Et pour le reste, rien n’est à mettre sous les dents pour les deux protagonistes qui se sont neutralisés sur le score de (1-1).

Avec 15 points et un match en moins, le Don Bosco de Pétion-Ville prend la sixième au classement de la série d’ouverture du championnat haïtien de football professionnel, après les 10 premières journées.

Leave a comment